Ecole primaire

Ecole Wend Pa Basdo

L’école primaire Wend Pa Basdo (Dieu te donne une seconde chance) a été fondée en 2009 par le pasteur Dieudonné S. Ouédraogo. Elle se situe à Nioko 2, quartier non loti (sans eau, ni électricité) de la banlieue de Ouagadougou. L’école a été créée dans le but d’aider et de soutenir les enfants de ce quartier défavorisé dans leur scolarité.
L’école a commencé à fonctionner avec trois classes en 2009 et elle s’est agrandie à cinq classes de 2010 à 2014. Depuis août 2014, elle comprend 6 classes allant du CP1 (2ème primaire en Suisse) au CM2 (7ème primaire).
Six enseignants et une secrétaire travaillent actuellement dans l’école et 180 élèves sont enclassés sur l’année scolaire 2018-2019.

Historique

En 2008, le pasteur a ouvert un Centre nommé « La Passerelle ». L’enseignement y était donné sur trois mois en mooré (une des langues nationales du Burkina Faso et langue maternelle des élèves) pour une meilleure compréhension et sur six mois en français. Cela permettait aux élèves ayant des difficultés scolaires et étant sorti de la filière normale de l’éducation, de se remettre à niveau et pouvoir par la suite réintégrer les classes normales.

En 2009, dans le but de continuer à soutenir les enfants de ce centre et pour y intégrer d’autres élèves ayant la même problématique, M. Ouédraogo a décidé d’ouvrir une école primaire. Grâce à son investissement personnel, il a pu réaliser ce beau projet. Il a par la suite bénéficié d’un peu d’aide d’un ami français,

 
 
En 2011, il a rencontré Michèle et Jacques Muggli qui ont décidé de le soutenir dans son projet et ont fait des appels de fonds en Suisse. Ces fonds ont aidé, entre autres, à reconstruire les classes de l’école en dur, suite à des inondations qui avaient détruit les bâtiments construits en banco (briques faites de terre et d’eau qui ne résistent pas bien à de fortes pluies). L’école s’est agrandie, elle comprend 5 classes.
En 2012, Esther Strub est partie enseigner dans l’école pendant l’été. Elle s’est rendue compte de la précarité dans laquelle vivaient certains parents et qu’il leur était difficile de payer l’écolage et le matériel scolaire des enfants. Elle a décidé de faire parrainer des élèves (10 ont pu être parrainés sur l’année 2012-2013).

En 2014, l’école s’est agrandie à 6 classes. Un robinet a pu être installé.

En 2015, un secrétariat a pu être construit en dur grâce à de généreux dons.

En 2017, démolition et construction en dur de la classe de CM2

En 2018, pose de carrelage dans les 6 classes de l'école